Comment restaurer un fauteuil club

Il est assez rare de trouver un fauteuil club en parfait état. Ce grand classique du mobilier, on le retrouve le plus souvent en brocante ou parmi des objets personnels que l’on se transmet de génération en génération dans une famille.
La restauration du fauteuil club, en particulier s’il est en cuir, est une opération qui nécessite d’avoir plusieurs cordes à son arc.
Pour autant, on n’est pas obligé de faire appel à un tapissier professionnel. On vous montre toutes les étapes à suivre.

Où récupérer un fauteuil club pour le restaurer ?

Les brocantes en ligne sont des endroits qui regorgent de vieux meubles, dont des fauteuils club.
Parmi ces plateformes, on retrouve notamment :

Le public peut aussi se tourner vers des sites spécialisés dans les meubles d’occasion comme Mes-occasion.com ou chesterfieldfrance.com.

Étapes pour la restauration d’un fauteuil club

Il se peut que la structure du fauteuil soit intacte mais que vous ayez besoin de changer le cuir. Pour la restauration de votre vieux meuble, il faudra faire preuve de minutie et surtout procéder avec délicatesse, tel un professionnel.

Le dégarnissage

Commencez par démonter le garnissage du fauteuil. Pour ce faire, vous retirez les peaux, le rembourrage et éventuellement le sanglage s’il est en mauvais état. Cette étape permet entre autres de nettoyer l’armature et de la consolider s’il le faut.

Le sanglage

Gardez toujours à l’esprit que les sangles, qui doivent être le plus serrées possible, assurent le maintien de l’assise et du dossier.

Le guindage

Cette opération consiste à mettre en place des ressorts. Ces derniers assurent la bonne suspension du fauteuil.
Une fois les ressorts bien fixés, on recouvre le tout d’une toile forte.

Le garnissage

Les fauteuils club sont le plus souvent garnis de crin. Aussi cette opération doit-elle être réalisée avec soin et délicatesse.
Cette étape de la restauration consiste à remplacer le crin, s’il le faut, par de la mousse.
Celle-ci est certes moins résistante mais présente le mérite d’être plus abordable et plus facile à poser.
Après cela, il convient de recouvrir le crin et de l’emballer dans une toile d’embourrure.

La mise en blanc

Il s’agit de la dernière étape de garniture, préalable à la pose du cuir.
Cette opération consiste tout simplement à poser un tissu de coton blanc.
Cette méthode permet de changer ultérieurement le tissu ou le cuir de surface sans être obligé de refaire entièrement la garniture.

La pose des cuirs

Le cuir décoratif est séparé de la toile blanche par une fine couche de ouate.
Cela évite les frottements et contribue à la longévité du fauteuil club.
Les fabricants et les restaurateurs utilisent le plus souvent du cuir pleine fleur en basane de mouton. Pour recouvrir un fauteuil, il faut compter six ou même huit peaux.

La patine

La patine constitue la dernière étape de la restauration du fauteuil club.
La mise en teinte rentre dans le champ des préférences personnelles, tributaire notamment de l’aspect que vous recherchez pour le meuble.